• Michel Chlastacz

Des rames à grande vitesse russes pour Flixtrain ?


18/02/2022 - L’opérateur ferroviaire alternatif allemand Flixtrainnégocierait avec TransmashHolding, le partenaire russe d’Alstom, pour l’acquisition de 65 rames (37 rames à six caisses et 28 à dix caisses « habillées » par Italdesign) dites « à grande vitesse ».


Il s’agirait en fait de matériels pouvant rouler à 200/230 km/h. Ce qui permettrait aux services de « Flixtrain » d’emprunter les NBS, les LGV allemandes.


Le contrat porterait sur un montant d’un milliard d’euros, donc avec un coût moyen qui serait très compétitif. Cette acquisition est paradoxalement liée aux succès de Flixtrain.


Son modèle économique était jusqu’à présent fondé notamment sur la location des matériels roulants, selon un schéma classique que l’on retrouve chez les nouveaux opérateurs ferroviaires.


Mais l’entreprise aborde un tournant dans son développement avec l’ambition de créer un véritable réseau en Allemagne et comportant des antennes dans les pays voisins, la Suède ayant été l’été dernier la première destination internationale.


Cette stratégie impliquerait des besoins de financement à hauteur de 2,7 Mds€ durant la prochaine décennie.


Selon des sources relayées par l’hebdomadaire économique allemand Wirtschafstwoche, les deux oligarques russes principaux actionnaires de TMH, Andreï Bokarev et Iskander Mamulov, auraient offert leurs services à Flixtrain.


Le groupe russe est d’ailleurs déjà présent en Allemagne via une société de maintenance des rames Flirt Stadler (!) de l’opérateur « Go Ahead Bavaria ».