• Michel Chlastacz

Des projets associés entre Berlin et le Land de Brandebourg


17/06/2022 - Le 7 juin 2022, les responsables transports du Land de Brandebourg et de la Ville-État de Berlin ont signé un accord de financement pour la réouverture et la modernisation de deux lignes régionales oubliées.


Elles devraient en 2030 mieux relier le cœur de Berlin et la région du Brandebourg qui entoure l’agglomération de la capitale allemande.


La première ligne, dite « Potsdamer Stammbahn », est la ligne historique Berlin-Potsdam, le premier chemin de fer de Prusse ouvert en 1838 et prolongé en 1846 à Magdebourg, dont la première partie urbaine avait été doublée par un axe Est-Ouest du S-Bahn (RER) en 1928*.


Un axe tronçonné par la coupure entre les deux parties de Berlin et qui n’avait pas été réactivé sur sa section parallèle au S-Bahn après la Réunification, et dont la partie la plus urbaine (Wannsee-Potsdamer Platz) avait été mise à voie unique et puis fermée.


D’ici 2030 la ligne sera rouverte jusqu’à Potsdamer Platz, électrifiée, remise à double voie et dotée de nouvelles stations construites en parallèle à celles du S-Bahn sur les sections communes entre les deux axes.


Elle sera desservie au quart d’heure en heures de pointes.

La seconde ligne, dite du « Prignitz Express », relie sur 65 km le nord de Berlin à Priegnitz et Neuruppin.


En 2028 elle sera modernisée et électrifiée entre Neuruppin et Hennigsdorf, le terminus nord de la ligne S 25 du S-Bahn, dont l’offre sera cadencée aux 10 minutes après doublement de la voie.


Reste à trouver à terme une entrée vers le cœur de Berlin alors que la création de deux voies parallèles au S-Bahn a été jugée trop coûteuse. Autre solution étudiée, celle de l’entrée dans Berlin par l’Ouest via la Grande Ceinture (Aussenring) et la gare S-Bahn et grandes lignes de Spandau.


Cette ligne régionale serait concernée par l’ « électrification discontinue » fondée sur l’emploi de trains hybrides qui, selon les sections utiliseraient l’alimentation par caténaires ou celle par batteries embarquées (voir Mobilités Magazine, 25 mars 2022)...


* Sur cette ligne en gare de Genthin a eu lieu en décembre 1939 le plus important accident ferroviaire d’Allemagne avec une collision qui a fait 278 morts.