Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Les défis de l’union Alstom-Bombardier


Alstom-Bombardier

02/02/2021 - Les atouts de la fusion Alstom-Bombardier, annoncée officiellement le 29 janvier dernier, sont loin d’être négligeables pour l’avenir.


En effet, « malgré la pandémie les récentes annonces de lances économiques confirment clairement le développement [...] des transports ferroviaires comme une priorité de long terme », ce que confirment les prévisions de l’UNIFE* avec une croissance annuelle de l’industrie ferroviaire évaluée à 2,3% à l’horizon 2025.


Mais il y aura également une série de défis à relever.

Le premier est celui du coût de l’opération et de ses divers attendus. La transaction s’est établie à un « prix de référence » de 5,5 mds€ (avec) un produit d’acquisition qui ne s’élève qu’à 4,4 Mds€. La différence concerne « l’ajustement de trésorerie minimum » lié à la trésorerie négative de Bombarder au 31 décembre 2020.