• La rédaction

Daimler scinde ses activités



05/02/2021 - Coup de tonnerre : le groupe Daimler se prépare à une scission de ses activités. Fini le Konzern intégré à l'allemande ! D'ici à la fin de l’année, selon un communiqué du groupe publié le 3 février 2021, deux entités séparées, ayant chacune leur cotation en bourse (sur l'indice DAX), devraient voir le jour : Mercedes-Benz pour l'activité automobile et Daimler Trucks pour les véhicules industriels.


Sous ce dernier nom figureront les activités autocars et autobus (marques Mercedes-Benz et Setra). Outre la plus-value boursière que Mercedes-Benz espère retirer, le communiqué déclarant qu'une « participation majoritaire importante sera distribuée aux actionnaires actuels de Daimler » semble ouvrir la voie au Chinois Geely, déjà présent au capital de Daimler.


D'ici à ce que ce groupe, déjà propriétaire des voitures Volvo - et actionnaire discret de Volvo AB aux marques Volvo Trucks et Volvo Buses -, rafle également l'étoile Mercedes-Benz il n'y a désormais plus qu'un pas.


Officiellement, l’opération est motivée par les besoins d'investissements autour de la mobilité électrique et des développements informatiques et télématiques.


Un projet muri de longue date


Pour inquiétante qu'elle soit, cette scission n'étonne pas d'anciens salariés français du groupe Daimler. Selon ces sources, l’opération se préparait depuis 2018, année où les deux divisions ont été séparées de façon stricte sur le plan comptable et opérationnel.


Ce projet de scission sera donc présenté en détail aux actionnaires lors d’une assemblée générale extraordinaire qui devrait se dérouler au cours du troisième trimestre de cette année.


Pour mémoire, Daimler Truck a commercialisé 500 000 poids lourds au cours de l’année 2019 sous ses différentes marques que sont Mercedes-Benz, Setra, Freightliner, Fuso, BharatBenz, Thomas Built Buses et Western Star.


Le chiffre d’affaires de la branche Daimler Buses s’est établi à 4,7 milliards d’euros en 2019.