• Pierre Cossard

Cummins présente son moteur à hydrogène


16/05/2022 - Du 9 au 12 mai 2022, Cummins Inc. a très officiellement lancé son moteur à hydrogène de 15 litres à l'ACT Expo à Long Beach, en Californie.


Ce moteur est construit sur une nouvelle plate-forme de Cummins, indépendante du carburant. En effet, sous le joint de culasse, le moteur adapté à chaque type de carburant a des composants largement similaires, et au-dessus du joint de culasse, il dispose de composants différents en fonction des types de carburant utilisés.


Cette version, dont la pleine production est prévue en 2027, s'associe à un carburant hydrogène propre et sans carbone, un élément clé de la stratégie de Cummins visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES).


Cummins avait annoncé le test de la technologie de combustion interne de l'hydrogène (ICE) en juillet 2021 et a obtenu des premiers résultats impressionnants, atteignant déjà les objectifs de puissance et de couple de production (plus de 810 lb-pi de couple et 290 ch du moteur à usage moyen).


Des tests supplémentaires sur les prototypes plus avancés de Cummins commenceront bientôt.


Le moteur se présente d’ores-et-déjà comme une solution sans carbone pour plusieurs marchés. Cummins annonce ainsi son intention de produire des moteurs à combustion interne à hydrogène dans les cylindrées de 15 litres et 6,7 litres, estimant que ces moteurs permettront à l'industrie d'agir et de réduire les émissions de GES au cours de cette décennie.


Les moteurs à combustion interne à hydrogène pourraient représenter une alternative intéressante dans le contexte actuel de transition énergétique massive des transports.


En effet, ils utilisent un carburant sans carbone et permettraient de développer des véhicules commercialisés à un prix initial inférieur à celui de ceux dotés d’une pile à combustible, voire d'un véhicule électrique à batterie, et ce avec peu de modifications par rapport aux véhicules d'aujourd'hui.


L'adoption par le marché de véhicules à moteur à hydrogène pourrait être accélérée par la maturité technologique élevée de la technologie, le faible coût initial, l'autonomie étendue du véhicule, le ravitaillement rapide, et la familiarité de l'utilisateur final avec cette technologie.