• Jean-François Bélanger

Covoiturage : BlablaLines galope à Lyon


20/10/2020 - Contrairement aux transports en commun, le covoiturage domicile-travail progresse en cette rentrée perturbée. Ce réflexe est désormais devenu naturel, en particulier dans la zone lyonnaise, où la plateforme BlablaLines a enregistré une progression de 200% d’inscriptions en septembre.

La crise sanitaire a fourni des arguments majeurs au covoiturage que les contraintes de distanciation sociale n’ont jamais contesté. Ainsi, à Lyon et dans l’ancienne région Rhône-Alpes, où la voiture représente 35% des trajets domicile-travail, ils sont plus de 150 000 à utiliser ce système.

Ici, 75% des salariés se rendent au travail en voiture et les consignes de télétravail ou de covoiturage semblent avoir été bien comprises, sans doute au détriment de la fréquentation des transports en commun.

En covoiturage, la promiscuité y est sans doute moindre que dans les transports publics et rassure ses adeptes. De plus, cette solution s’avère conviviale et reste économique, sans compter que, pour le conducteur, avec 3€ perçu en moyenne par course, cela peut apparaître comme un petit complément de revenu.

Pour BlablaLines, certain axes sont particulièrement plébiscités par les adeptes du covoiturage et ont contribué à ce pic des inscriptions en septembre.

C’est le cas de l’autoroute A48, entre Lyon et Grenoble, empruntés pas 3 000 membres de la communauté chaque jour, justement là où vient d’être ouverture une voie spécifique au covoiturage.