• Pierre Cossard

Confinement épisode II : IDFM s’adapte


19/11/2020 - Alors que le confinement semble bien devoir être prolongé jusqu’au 1er décembre, faisant perdurer une baisse conséquente de la fréquentation, Île-de-France Mobilités (IDFM) a cependant décidé de maintenir ouvert l’ensemble du réseau francilien.


Depuis la mise en place du deuxième confinement, Île-de-France Mobilités a choisi de maintenir inchangée l’offre de transports et d’observer l’évolution de la fréquentation avant d’adapter le niveau de l’offre.


En moyenne, cette fréquentation reste stable et s’établit à :

  • 35% de la fréquentation quotidienne habituelle ;

  • Jusqu’à 50% de la fréquentation habituelle à l’heure de pointe ;

  • Moins de 20% de la fréquentation habituelle à partir de 21h et en baisse rapide.


IDFM a donc demandé aux opérateurs (RATP, SNCF et Optile) d’adapter l’offre de transport sur ces périodes spécifiques, à partir du 18 novembre 2020.


En substance, pour le métro : 100% de l’offre actuelle entre 5h30 et 10h et entre 16h et 21h. Au moins 50% en heure creuse et offre réduite de type petites vacances pendant les week-ends. Sauf pour les lignes 1, 13 et 14 qui restent à 100% toute la journée.


Pour le RER : RER A et B : 100% de l’offre actuelle la semaine et le week-end. Pour les autres lignes RER et Transilien, il y a quelques suppressions de trains aux heures creuses, qui seront minimes (ex : RER D aura 75% de service aux heures creuses), ainsi que le week-end.


Enfin, pour les réseaux de bus et de tram : 100% sur les lignes des tramway et Bus desservant les hôpitaux, et réduction au cas par cas en fonction de la fréquentation observée par les opérateurs.


En nocturne, et compte tenu du très faible volume de trafic en soirée, la fréquence des transports en commun reste réduite à environ 50% sur l’ensemble du réseau d’Île-de-France Mobilités à partir de 21h jusqu’à la fin du service.