Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

Compétence mobilités : une communauté de communes sur deux s’en saisirait



22/04/2021 - À partir d’une enquête menée auprès des quelque 900 communautés de communes, l’AdCF (Association des Communautés de Communes) a dressé un bilan intermédiaire des décisions quant à la prise ou non de la compétence mobilités qui s’imposaient avant l’échéance du 31 mars dernier.


Au regard des 218 réponses déjà récoltées, des premières tendances se dégagent. Ainsi, une majorité (54%) des communautés répondantes ont décidé de prendre cette compétence, parmi celles qui ne l’étaient jusqu’alors pas encore.

De fortes disparités régionales

Les premières observations de l’AdCF mettent par ailleurs en exergue des différences notables entre régions.


Ainsi, cinq régions dépasseraient les 80% de communautés de communes compétentes (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie, Grand Est, Hauts-de-France).


À l’inverse, les régions Occitanie (96%) et Centre-Val de Loire (82%) devraient afficher une proportion inverse de communautés de communes ayant décidé de ne pas reprendre la compétence.


Parmi les autres résultats provisoires de cette enquête, les services de mobilités partagées (76%) et actives (72%) apparaissent comme les priorités des communautés de communes répondantes.


Enfin, en ce qui concerne les bassins de mobilités, ceux-ci sont encore en cours de définition avec la région pour 56% des répondants.


Dans 34 % des cas, les bassins de mobilités devraient être définis à l’éc