Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

Le CAI a les assureurs dans le collimateur


cai

08/12/2020 - Le Collectif des Autocaristes Indépendants (CAI) s’est de nouveau mobilisé le 7 décembre 2020, avec cette fois l’assureur AXA en ligne de mire.


Ces autocaristes ont pris au pied de la lettre les propos tenus par Bruno Lemaire, ministre de l’Economie, qui avait réclamé le 30 novembre dernier des assureurs « au moins… un gel des primes d’assurance pour tout le secteur de l’hôtellerie, des cafés, de la restauration », faute de quoi le gouvernement instaurerait « un prélèvement de 1,2 milliard sur les assureurs ».


L’ultimatum arrivant à échéance le 7 décembre, le CAI a donc mobilisé une douzaine d’autocars et une cinquantaine de chefs d’entreprises à Nanterre, devant le siège d’AXA, qui est aujourd’hui le premier assureur de ce secteur.


Les revendications présentées par le CAI à AXA étaient les suivantes :

• La généralisation d’une remise tarifaire de fin d’année prenant en compte la baisse conséquente des sinistres pour les entreprises du secteur TRV Tourisme, au titre de l’année 2020. • La prise en compte d’une remise exceptionnelle de 50% sur le montant des cotisations au titre de l’année 2021 pour les entreprises du secteur TRV Tourisme qui ne retrouveront pas une activité normale avant le second semestre de 2021.

• La nomination d’un interlocuteur dédié d’AXA spécifique aux TPE et PME du Transport Routier de Voyageurs Tourisme. • La mise en place d’un contrat spécifique pour le Transport Routier de Voyageurs Tourisme tenant compte des volumes kilométriques annuels effectués par autocar.


A cette heure, face aux injonctions de Bruno Lemaire, la Fédération Française des Assurances a finalement consenti à « geler » les cotisations en 2021 pour « les secteurs les plus touchés ». Il faudra être attentifs à la liste exacte des professions concernées et aux conditions d’application de cette mesure…