Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

Le duo Bombardier-CAF confirmé pour le RER B


18/01/2021 - Le 14 janvier 2021, après que le recours d’Alstom ait été rejeté par le Tribunal administratif de Paris, la RATP et la SNCF ont confirmé l’accord originellement signé le 10 décembre 2020 par Île-de-France Mobilités, autorité organisatrice des transports régionaux franciliens.


Cet accord accord a été signé avec un consortium qui associe Bombardier et CAF et porte sur le renouvellement du parc des matériels roulants de la ligne B du RER commune à la RATP et la SNCF.


Ce contrat d’un montant considérable (2,56 Mds€) est en effet destiné à l’achat de 146 rames à deux niveaux de type MI 20. Un contrat de base qui prévoit de premières livraisons de rames à l’horizon 2025 et auquel s’ajoutent des options pour 34 rames supplémentaires.


Il s’agit ici à la fois de faire face à la montée régulière des trafics sur la ligne avec un niveau qui atteint plus de 900 000 voyageurs/jour actuellement et de moderniser le parc des matériels roulants en remplaçant la flotte des rames actuelles MI 79 et MI 84.


Des matériels modernisés mais plus que trentenaires du côté utilisation et plus que quarantenaires du côté conception...


Le choix de rames à deux niveaux augmente les capacités théoriques des rames de 25 à 30% tout en généralisant ce type de matériels à l’ensemble du réseau RER qu’il soit RATP comme SNCF.

Cette décision devrait amener à une signature officielle du contrat le 25 janvier 2021. Quelques jours avant la fusion... entre Alstom et Bombardier !