Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

Auvergne-Rhône-Alpes va profiter du prochain CPER


Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

26/02/2021 - Après l’annonce du plan de relance économique régional, convenu récemment avec Jean Castex, le prochain Contrat de Plan Etat-Région (CPER) Auvergne-Rhône-Alpes pour la période 2021-2027 atteindra 5,2 Mds€, sans compter la part du financement des infrastructures par l’Etat pour la période 2023-2027. Il est prévu qu’il soit approuvé avant juin prochain.


C’est un chiffre considérable si on le compare avec le précédent CPER, pour la période 2015-2021 qui était de 2,5 Mds€.


L’impulsion de l’Etat est importante. Elle permet à Auvergne-Rhône-Alpes de pouvoir le financer, sans allonger le ratio de la dette, qui se maintient inférieur à 4 ans, au lieu de six ans en début du mandat, ni augmenter les impôts.


Le transport ferroviaire en prendra une large part. Le plan de relance ferroviaire est consacré à la sauvegarde des petites lignes pour 544 M€*. D’autres investissements, pour un montant de 380M€, sont également prévus sur plusieurs autres lignes régionales**. Et 200 M€ seront consacrés aux alternatives au projet rejeté de l’A45, entre Lyon et Saint-Etienne, avec des augmentations capacitaires dans les TER.


Au total, ce sont donc 1,170 Md€ d’investissements, dont 596 M€ apportés par la Région, qui seront engagés. Par ailleurs, Auvergne-Rhône-Alpes doit recevoir en 2023 trois rames TER à hydrogène, en étant l’une des quatre Régions pilotes en la matière.


La relation Lyon-Clermont-Ferrand, signal fort pour l’exécutif, en sera la première dotée. « Nous allons devenir la première Région de montagne durable du monde », ambitionne Laurent Wauquiez.


Soutien à Railcoop


Interrogé sur l’implication régionale dans le projet Railcoop en vue de la liaison ferroviaire directe Bordeaux-Lyon, le président de la Région a répondu : « en prenant toutes nos précautions, nous soutiendrons ce projet et étudions actuellement une forme de collaboration qui n’est pas encore calée ».