• Michel Chlastacz

Maxi-crédits européens pour mini LGV Naples-Bari

Mis à jour : il y a 5 jours


14/10/2020 - Les comptes sont vite faits : 2 Mds€ d’aides européennes pour la transformation de la ligne classique Naples-Bari en ligne à grande vitesse parcourable de 180 à 250 km/h selon les sections.

Aucun projet ferroviaire n’a reçu un pareil montant d’aides européennes. Pourtant celles-ci ne représentent finalement que le tiers d’une facture qui totalise plus de 6 Mds€ pour un itinéraire de moins de 320 kilomètres !

Facture élevée pour parcours difficile, puisque si la ligne existante à remettre à niveau a un profil facile d’axe en grande partie côtier de Foggia à Bari (122 km), l’essentiel des opérations lancées en 2017 et qui restent à réaliser se situe dans le relief complexe de l’extrême Sud de l’Italie.

Sur les 194 km de la section Naples-Foggia où, au-delà de la mise à double voie de 150 km de parcours existant, près des deux-tiers du kilométrage est concerné par des opérations de profonde modernisation.

Avec, notamment, plusieurs sections nouvelles dont 4,4 km de tunnels près de Benvenuto sur une section achevée dès 2010.

Un ensemble d’opérations qui réduira le nouveau parcours Naples-Bari à 280 km. Il desservira depuis Naples Centrale la gare futuriste de Naples-Afragola* située au nord de la capitale de la Campanie et un raccordement permettra aux trains directs d‘éviter la desserte de Foggia.

À l’issue des travaux, qui devraient être achevés en 2026, le temps de parcours entre Naples et Bari passerait à deux heures au lieu de trois heures aujourd’hui, tandis que le trajet Rome-Naples-Bari serait réalisé en trois heures.

Le complexe Naples-Bari-Lecce/Tarente est la partie terminale du Corridor paneuropéen Scandinavie-Méditerranée, dont la modernisation a été adoptée en 2009 par une loi du gouvernement italien.

* Dernière oeuvre de Zaha Hadid, première femme architecte consacrée par le Prix Pritzker et disparue en 2016, cette gare de la « Porte Sud de l’Italie » est construite en forme de trapèze courbe de 20 000 m2 installé au dessus de ses six voies. La gare se situe à la confluence de quatre lignes interurbaines classiques ou à grande vitesse, de trois lignes régionales et d’une ligne de banlieue napolitaine.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale