• Pierre Cossard

Ile-de-France : demain on transporte gratis?


La campagne des élections régionales, qui devraient théoriquement avoir lieu en mars 2021, a déjà commencé, du moins en Ile-de-France.

Pour preuve, les échanges « musclés » et par presse interposée entre Audrey Pulvar, adjointe à la mairie de Paris et candidate officieuse à la présidence de la région, et Valérie Pécresse, présidente en titre et candidate à sa réélection.

L’objet de l’échange : les transports collectifs. En substance, dans une interview donnée au Journal du Dimanche du 11 octobre 2020, Audrey Pulvar milite pour la gratuité des transports dans l’ensemble de la région.

« C'est une question de justice sociale, d'accompagnement des classes populaires dans la transition écologique et de désenclavement des territoires », explique-t-elle en chiffrant le coût d’une telle mesure à 2,5 Mds€ par an.

Le même jour, Valérie Pécresse, invitée sur le plateau de BFM Politique, lui répond vertement en paraphrasant Michel Audiard : « les démagogues, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait… ».

Elle rappelle pour sa part que les transports en Ile-de-France coûtent 10,8 Mds€ par an dont 4 Mds€ récoltés à travers la vente des titres de transport.

Quant à la « contribution sur le e-commerce et sur les entreprises les plus polluantes » évoquée par Audrey Pulvar pour financer ce manque à gagner, Valérie Pécresse rappelle que les entreprises franciliennes paient déjà chaque année 4 Mds€ de Versement Transport et qu’il conviendrait donc de multiplier cette taxe par deux.

Pas sûr qu’une telle mesure soit soutenable dans le contexte de crise économique dure qui s’annonce… En attendant la campagne semble bel et bien avoir commencé.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale