• Christine Cabiron

Le campus de Paris-Saclay veut de l’autopartage électrique


En Ile-de-France, l’Etablissement public d’aménagement Paris Saclay cherche un opérateur de mobilité électrique partagée. Il vient de lancer pour cela une consultation.

L’Etablissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, en groupement avec la communauté d’agglomération Paris-Saclay, l’université Paris-Saclay et l’Institut polytechnique de Paris, veulent développer un service de mobilité électrique partagée qui bénéficiera aux habitants, étudiants, salariés et entreprises.

D’ici 2026, ce territoire francilien devrait accueillir quotidiennement 60 000 usagers et 30 000 résidents. En attendant l’arrivée de la ligne 18 du Grand Paris Express, l’EPA souhaite développer un service d’autopartage. Pour cela, une consultation a été lancée en septembre 2020.

Remise des copies le 9 novembre 2020

Le contrat de concessions portera sur un service de recharge de véhicule (intégrant l’exploitation, la gestion de la maintenance de bornes de recharges communicantes et interopérables) et un service d’autopartage à l’échelle du campus universitaire.

Les candidats ont jusqu’au 9 novembre 2020 pour remettre leurs offres. L’analyse de celles-ci et les négociations s’effectueront jusqu’en mars 2021. La mise en service de ce service partagé est prévue au cours de l’été 2021.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale