• Pierre Cossard

IDFM dévoile les «Lignes du design»


Le 2 octobre 2020, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, Thierry Dallard, président du directoire de la Société du Grand Paris et Henri Poupart- Lafarge, président-directeur général d’Alstom ont inauguré l’exposition « Les lignes du design » et la rame des futures lignes 15, 16 et 17 à la Fabrique du Métro.

La Société du Grand Paris, en accord avec Île-de-France Mobilités qui finance en totalité ces nouvelles rames, a attribué ce contrat à Alstom, en octobre 2018, pour la conception et la fourniture de près de 1 000 voitures de grand gabarit avec des rames de 6 voitures pour la ligne 15 et de 3 voitures pour les lignes 16 et 17.

Les nouvelles rames de métro des lignes 15, 16 et 17 sont ouvertes sur toute la longueur des trains afin de faciliter la circulation à l’intérieur durant leur trajet. Chaque voiture est équipée de 3 larges portes par face permettant une grande fluidité dans les 3 montées et les descentes.

Les extrémités des trains offriront une ouverture panoramique avec un large pare-brise. La face avant du train a été choisie par les Franciliens à l’issue d’une consultation participative en ligne.

Un freinage de service 100% électrique et un système de récupération de l’énergie générée par le freinage contribuent à optimiser la consommation électrique globale des lignes.

D’autre part, l’utilisation du freinage électrique permettra de limiter les émissions de particules. Enfin, le matériel roulant, tel qu’il a été conçu, aura un taux de valorisation de plus de 98% grâce notamment au choix et à la limitation du nombre de matériaux utilisés facilitant ainsi leur réutilisation à la fin de la vie du train.

L’accent a aussi été mis sur le système d’information voyageur avec des indications sur les façades de quai du taux de remplissage et de la répartition des passagers à l’intérieur de la rame à l’approche.

Ce système devrait permettre une meilleure répartition des voyageurs sur le quai. Enfin, les nouvelles rames de métro seront équipées d’un système de diagnostic embarqué qui facilitera l’exploitation et la maintenance.

Le montant du marché attribué à Alstom pourra s’élever à 1,3 Md€ pour le développement et la fourniture d’un maximum de 1 000 voitures, soit 183 rames qui seront livrées au fur et à mesure des ouvertures de tronçon des lignes 15, 16 et 17.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale