Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

Faure Express , première victime des Cars Macron


Après l’échec du référé déposé par Faure Express contre BlablaBus auprès du tribunal de Commerce de Lyon en ce début d’été, la société dauphinoise vient de déposer le bilan auprès du tribunal de commerce de Vienne et a été liquidée. En attendant le jugement sur le fond, toujours devant l’instance lyonnaise, en novembre prochain.

Depuis le mois de mars, les Cars Macron roulent à vide. Cette situation a provoqué une rupture brutale intervenue entre BlablaBus et Faure Express et a précipité les choses.

Faure Express avait en effet pour seule cliente cette filiale de BlablaCar. Avec plusieurs lignes, l’autocariste totalisait 7 M€ de chiffre d’affaires, et employait 49 salariés, dont 48 conducteurs en année normale.