• Pierre Cossard

Certaines routes nationales bientôt privatisées ?


En ces temps de transition écologique et « d’automobile bashing » quais permanent, la voix de l’association 40 millions d’automobilistes porte assez peu. Cette dernière soulève toutefois dans un communiqué du 16 septembre 2020 un point qui concerne tous les usagers de la route.

En effet, un décret a été publié au Journal officiel le 15 août 2020. Il vient compléter les amendements pris dans le cadre de la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) et décrit les conditions dans lesquelles certaines sections « à gabarit routier » peuvent désormais être classées dans la catégorie des autoroutes.

Autrement dit, selon l’association, des portions de routes nationales - jusqu’alors gérées par l’État et gratuites pour les usagers - raccordées ou situées dans le prolongement d’autoroutes concédées pourront dorénavant être adossées à ces autoroutes, et leur exploitation confiée à des sociétés concessionnaires, en échange d’une augmentation du coût des péages ou d’un allongement de la durée de la concession.

« En récupérant l’exploitation de sections de routes nationales, les SCA vont asseoir encore davantage leur pouvoir. L’État n’apprend décidément pas de ses erreurs passées et démontre une nouvelle fois la pire incompétence dans la gestion de ce dossier », estime Daniel Quéro, président de 40 millions d’automobilistes.

Affaire à suivre.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale