• Michel Chlastacz

Vœux dé-carbonés et découplés de TDIE


Le 29 septembre 2020, l’Assemblée Générale de l’association Transport-Développement - Intermodalité - Environnement co-présidée par Philippe Duron et Louis Nègre a adopté des « vœux » à l’intention du Gouvernement.

Vœux issus d’un débat sur le thème de la « dé-carbonation des systèmes de transports : quels leviers à court et moyens termes, quels enjeux pour la mise en œuvre du Plan de relance » ?

Un plan dans lequel subsistent « de nombreuses inconnues » côté transports selon TDIE, qui demande au Gouvernement de « clarifier la programmation budgétaire des enveloppes annoncées, de définir avec précision les circuits financiers et de décisions qui permettront d’assurer sa territorialisation et la réalisation des projets qu’il doit financer [et] de définir le rôle qui sera dévolu aux collectivités territoriales dont les Autorités organisatrices de la Mobilité ».

Autre idée, celle d’un « découplage entre croissance économique et croissance du transport ». Une perspective envisageable « à travers le développement du télétravail (même si) l’ampleur de cette évolution reste à préciser. (La) relocalisation de certaines activités, le développement généralisé de circuits courts appelé par de nombreux acteurs pourraient contribuer à ce découplage (en s’appuyant) sur de nouvelles échelles territoriales ».

Aussi, « ils susciteront de nouveaux besoins (de systèmes de transports) qui appellent à privilégier les expérimentations en faisant preuve de capacité de différenciation ».

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale