Fond-MM_edited.jpg
  • Michel Chlastacz

L’Allemagne propose le réseau Trans-Europ-Express 2.0 du XXIe siècle


Le 21 septembre 2020, la traditionnelle Conférence annuelle (cette fois virtuelle) des ministres des Transports européens a pris en quelque sorte un certain goût ferroviaire vintage quand Andreas Scheueuer, ministre allemand des Transports, a proposé un projet d’avenir fondé sur l’expérience d’un passé prestigieux, celui des trains TEE, comme Trans Europ Express*.

Une dénomination reprise telle quelle, mais qui se trouve désormais flanquée de la référence informatique 2.0 dans son intitulé.

En effet, il s’agit de proposer la mise en place d’ici 2025 et sur la base d’une déclaration d’intention qui serait signée dès la fin de 2020, d’un réseau ferré voyageurs transeuropéen qui associerait des relations à grande vitesse de jour et des trains de nuit transfrontaliers.