• Christine Cabiron

Australie : Keolis « décroche » les trains de banlieue d’Adélaïde


Le groupe Keolis a remporté le contrat d’exploitation et de maintenance du réseau des trains de banlieue d’Adélaïde en Australie. Ce marché devrait générer à l’opérateur de mobilité un chiffre d’affaires de 1,32 Md€ sur 12 ans.

A partir du 31 janvier 2021, Keolis Downer prendra en main l’exploitation et la maintenance des trains de banlieue de la ville d’Adélaïde. C’est la première fois que l’autorité organisatrice - le Département of infrastructure and Transport - confie ce réseau à un opérateur privé.

Pour cela, Keolis a signé un contrat de huit ans avec une possibilité d’extension de quatre années supplémentaires. Ce marché devrait générer 1,32 Md€ de chiffres d’affaires.

6 lignes et 92 trains

Dans cette agglomération de 1,3 millions d’habitants, le réseau de trains de banlieue est actuellement composé de 4 lignes. Deux autres nouvelles lignes porteront sa longueur totale à 139 km.

Il est opéré avec 92 trains, dont 22 fonctionnent à l’électrique. Cette flotte sera complétée par 12 autres rames en 2021.

En 2018, plus de 14 millions de passagers se sont déplacés avec ces trains de banlieue.

250 millions de passagers

Keolis est implanté en Australie depuis 2009. Il y opère six réseaux de bus, trois réseaux de tramway, un service de navettes fluviales et trois services de transport à la demande. Il mène aussi trois expérimentations de navettes autonomes à Adélaïde, Newcastle et Sydney.

Dans ce pays, le groupe français y emploie 5000 personnes et transporte plus de 250 millions de passagers par an.

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale