Fond-MM_edited.jpg
  • Jean-François Bélanger

Le Sytral interpelle à son tour l’Etat


Après les aides accordées par le gouvernement à Ile-de-France Mobilités, c’est au tour du Sytral d’interpeller le gouvernement pour la prise en charge des déficits liés à la crise sanitaire dans les transports en commun lyonnais.

C’est ce qu’a déclaré ce lundi 21 septembre, son président Bruno Bernard, au cours du comité syndical qui s’est tenu à la Métropole de Lyon.

Certes, les finances de l’Autorité Organisatrice de la Mobilité lyonnaise étaient excellentes jusqu'au mois de mars. « Grâce à mes prédécesseurs », a reconnu Bruno Bernard. Ainsi, le budget 2019 a-t-il été adopté sans réserve.

Mais les choses se sont gâtées ensuite. Le déficit du Versement Transport se situait à 40 M€ à la fin du mois d’août, et il est estimé à 130 M€ à la fin de cette année. Quant à la chute des recettes du trafic, elle était calculée à 65 M€ à fin août et estimée autour des 100 M€ à la fin de l’année.