• Pierre Cossard

PSA et Total créent Automotive Cells Company


PSA/Opel et Total/Saft ont annoncé le 3 septembre 2020 avoir signé un accord pour la création de la co-entreprise ACC. Avec cette association, les deux industriels souhaitent mettre en place un acteur mondial de référence dans le développement et la fabrication de batteries pour l’industrie automobile dès 2023.

Total/Saft apportera son expertise en matière de R&D et d’industrialisation, et le Groupe PSA sa connaissance du marché automobile et son expérience de la production en grande série.

Le centre de R&D à Bordeaux et le site pilote à Nersac en France sont déjà en phase de démarrage pour permettre la mise au point de nouvelles technologies de cellules lithium-ion de haute performance.

A l’issue de cette phase de R&D, la production en série serait lancée dans deux « GigaFactories », à Douvrin en France puis à Kaiserslautern en Allemagne.

Les ambitions affichées par cette nouvelle co-entreprise sont très importants :

  • Répondre aux enjeux de la transition énergétique en réduisant l’empreinte environnementale des véhicules tout au long de la chaîne de valeur dans une volonté de proposer une mobilité propre et abordable aux citoyens.

  • Produire des batteries pour véhicules électriques qui seront au meilleur niveau technologique en termes de performance énergétique, d’autonomie, de temps de charge et de bilan carbone.

  • Développer une capacité de production indispensable pour accompagner la croissance de la demande de véhicules électriques sur un marché européen estimé à 400 GWh de batteries à l’horizon 2030, soit 15 fois le marché actuel.

  • Assurer l’indépendance industrielle de l’Europe tant pour la conception que la fabrication des batteries avec une capacité de 8 GWh dans un premier temps pour atteindre à l’horizon 2030 une capacité cumulée de 48 GWh sur l’ensemble des deux sites. Cela correspondra à la production de 1 million de véhicules électriques par an, soit plus de 10% du marché européen.

  • Se positionner en tant qu’acteur compétitif majeur pour approvisionner les constructeurs de véhicules électriques.

Ce projet bénéficie du soutien financier des pouvoirs publics français et allemands pour un montant de 1,3 Md€. Il a reçu l’accord des institutions européennes au travers d’un projet d’IPCEI qui témoigne de sa dimension stratégique pour la transition énergétique de la mobilité. L’ensemble du projet représente plus de 5 Mds€ d’investissements.