• Michel Chlastacz

Les ÖBB construisent un centre de maintenance des trains de nuit


Succès oblige, le 21août 2020, les chemins de fer autrichiens (ÖBB) ont lancé sur le site ferroviaire historique de Vienne-Simmering les travaux de construction d’un nouveau site de maintenance pour leur flotte de voitures - lits et de voitures - couchettes.

Un investissement de 40 M€ qui permettra d’ici 2022 d’accueillir des rames Nightjet complètes dans un bâtiment de grande ampleur (235 mètres de longueur et 24 mètres de largeur) qui comporterait notamment deux voies surélevées destinées à faciliter les travaux d’entretien sous les caisses des voitures.

Le centre sera également équipé pour effectuer des changements d’essieux et assurer le préchauffage des convois.

ÖBB a transporté plus de 1,5 million de voyageurs dans ses trains de nuit en 2019, et l’opérateur mise sur une forte augmentation à venir du marché durant les toutes prochaines années.

Après le lancement de la liaison Vienne-Amsterdam prévue en décembre prochain, il prévoit notamment la création d’un train de nuit Vienne-Paris qui serait mis en service à l’occasion des Jeux Olympiques d’été de 2024.

Aussi, en sus des 13 nouvelles rames (91 voitures) en construction et à livrer par Siemens d’ici 2022, l’opérateur autrichien veut lancer avant la fin de 2020 un nouvel appel d’offres international destiné à l’acquisition de 20 rames supplémentaires (140 voitures) Nightjet d’ici 2024, pour un montant de 500 M€.