• Michel Chlastacz

L’impact TGV accélère les chantiers ferroviaires bretons


Le 24 août 2020 à Lesneven (Finistère), en sus des nouveautés tarifaires, Loïc Chesnais, président du Conseil régional de Bretagne, et Gérard Lahellec, vice-président chargé des Transports, ont fait également le point sur les trafics ferroviaires et les investissements en cours sur le réseau ferré régional.

Côté TER, la demande s’est fortement intensifiée et la fréquentation des trains a augmenté de 9% de 2017 à 2018. Un afflux qui se trouve en partie lié à une véritable « explosion TGV », avec des trafics qui se sont accrus de 17% durant la même période. Soit + 27% entre Rennes et l’Île-de-France, + 15% entre Rennes et Brest et + 19% entre Rennes et Quimper.

Une explosion qui a été précédée par un redéploiement ad-hoc de l’offre TER en correspondance ou en prolongement, cette dernière totalisant 380 trains qui desservent 126 gares.

Ce développement tient en partie à une flotte modernisée et accrue par la livraison des 26 nouvelles rames à deux niveaux Regio 2N de Bombardier, et à la modernisation des axes Rennes-Redon, Brest-Quimper, Guingamp-Paimpol et Rennes-Retiers, avec au total 122M€ investis dans le cadre du CPER 2016-2020.

Les mêmes types d’opérations de renouvellement-modernisation se poursuivent jusqu’à la fin de 2021 sur la sections Dol-Dinan de la ligne Dol-de-Bretagne-Lamballe) et sur celle entre Retiers et Châteaubriant de la ligne Rennes-Châteaubriant.

Les travaux de maintenance sont en cours ou vont être prochainement engagés sur l’antenne Plouaret-Lannion et sur la section périurbaine Brest-Landerneau de la ligne Rennes-Brest.

Parallèlement, des études en ce sens sont en voie d’achèvement pour Dinan-Lamballe, tandis que d’autres études, cette fois pour des projets qui restent encore à définir, sont financées pour l’avenir des deux antennes Morlaix-Roscoff et Auray-Quiberon.

En outre, les travaux de mise en place du pôle d’échanges multimodal (PEM) d’Auray seront achevés d’ici à la mi-2021.

* Les liaisons maritimes vers les neuf iles et dans le Golfe du Morbihan depuis 13 gares maritimes régionales ont transporté 2,5 millions de passagers en 2019 avec une flotte de 17 navires aux couleurs BreizhGo.