• Michel Chlastacz

La FNAUT attend « un plan d’actions concrètes pour les transports publics »


Dans un communiqué du 18 août 2020, la Fédération nationale des associations d’Usagers des Transports (FNAUT) a salué les premières mesures gouvernementales qui visent à « compenser les pertes financières des Autorités Organisatrices de la mobilité urbaine (...) le moratoire sur la construction des grandes surfaces périphériques (et) l’intérêt nouveau pour le ferroviaire comme outil d’aménagement du territoire [avec] la revitalisation des trains de nuit, la relance du fret avec des mesures sérieuses (prise en charge des péages par l’État, investissements dans trois nouvelles autoroutes ferroviaires) ».

Cela dit, un « plan de relance ambitieux doit inscrire ces premières mesures dans la durée » avec une politique fiscale introduisant de l’équité entre les modes de transports.

Une fiscalité qui apporterait des ressources pérennes, fondées notamment sur la taxe carbone avec des mesures de compensations pour les ménages les plus démunis, et « comme l’aéronautique et l’automobile, le rail doit bénéficier d’un plan associant prêts aux entreprises pour couvrir les besoins en matériels roulants et investissements dans les infrastructures ».

Concrètement, la FNAUT demande que la SNCF bénéficie d’une recapitalisation à hauteur de 4 Mds€, mais avec contreparties en matière de productivité et de relations de services aux clients*.

En matière d’infrastructures le plan doit « accélérer la régénération du réseau ferré, confirmer l’investissement fret (prévu à hauteur de 1,5 Md€ par an) et honorer les engagements sur les grands chantiers (LGV Lyon-Turin, Grand Paris Express) ».

Du côté des déplacements urbains, la Fédération des usagers estime que « le plan de relance doit confirmer le IVe Appel à Projets de TCSP (tramways et RER) avec une participation de l’État qui serait portée à 800 M€. Afin, entre autres objectifs, de pouvoir valoriser les étoiles ferroviaires » qui seraient les noyaux des futurs systèmes de type RER à créer dans les grandes agglomérations françaises.

* S’ajoute le versement attendu des 10 Mds€ manquants pour « crédibiliser le Contrat de performance État-SNCF Réseau ».

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale