• Michel Chlastacz

Newag livre ses premières rames hybrides pour les lignes de Poméranie


Le constructeur polonais Newag vient de livrer les deux premiers exemplaires de ses rames Impuls en version bi-mode commandées par la Poméranie occidentale, la région côtière située à l’est du port de Szczecin.

Ces rames doubles sont semblables à celles triples du cœur de la même gamme en version tout électrique 3 kV continu. Elles offrent une capacité de 150 places assises pout un coût unitaire autour de 5,6 M€. Elles sont destinées à desservir les itinéraires régionaux partiellement électrifiés.

Si le très classique système hybride électrique + diesel a été choisi par le constructeur, il devrait s’agir toutefois d’une solution d’attente pour la Poméranie, mais qui resterait disponible pour d’autres régions dont les configurations ferroviaires sont différentes. Notamment certaines antennes de montagne des Sudètes, en Basse-Silésie, autre région demandeuse.

En effet, le pack diesel peut être aisément remplacé par des batteries. Une option plus réaliste compte-tenu des relativement faibles distances à parcourir en traction autonome sur le réseau poméranien.

Hormis quelques sections rurales, les lignes et sections non électrifiées sont en effet essentiellement des antennes et des axes en rocades qui desservent notamment des stations balnéaires sur la côte balte à partir de l’axe principal électrifié Szczecin Koszalin-Gdansk.