• Michel Chlastacz

FlixTrain veut profiter de l’aide fédérale à la Deutsche Bahn


André Schwämmlein, président et co-fondateur de FlixTrain, n’est pas content. Et il l’a fait savoir dans une lettre adressée officiellement le 23 juillet 2020 à Margrethe Vesthager, Commissaire à la Concurrence à la Commission européenne.

Son mécontentement vise l’aide fédérale attribuée à hauteur de 11 Mds€ à la Deutsche Bahn, une aide accompagnée d’un relèvement du niveau acceptée du montant de sa dette jusqu’à 30 Mds€.

Des mesures qui sont destinées à compenser les pertes liées aux obligations de service public que l’entreprise ferroviaire historique a subi durant l’épidémie de Covid-19. La DB évalue aujourd’hui à 3,5 Mds€ ses pertes de recettes pour l’année 2020.

Pour le patron de FlixTrain, qui s’exprimait également au nom de deux associations professionnelles regroupant les exploitants ferroviaires privés allemands, l’entreprise historique bénéficie avec cette aide exceptionnelle d’une opportunité pour consolider, voire même étendre, son actuelle position dominante sur le marché ferroviaire national.

« Ce serait un dangereux précédent qui tournerait le dos à des décennies d’efforts pour mettre en place la concurrence ferroviaire en Europe », estime le signataire de la lettre.

Il propose - pêle-mêle - que les circuits de vente de la DB jugés comme « infrastructures monopolistiques » soient ouverts à tous les opérateurs, que les montants des péages de DB Netz (équivalent de SNCF Réseau) soient réduits pour les nouveaux entrants et que les annonces de travaux d’infrastructures soient annoncées plus en avance.