• Michel Chlastacz

La BEI finance les nouveaux trains hybrides italiens


Le 23 juillet 2020, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) a accordé un prêt exceptionnel de 450 M€ à l’opérateur ferroviaire historique italien Trenitalia FS pour l’acquisition de 135 rames automotrices hybrides associant alimentation électrique sous caténaires et batteries.

Ce prêt, qui représente près de la moitié de l’investissement total prévu de 960 M€, était attendu afin de concrétiser une promesse de contrat complémentaire signée en mai 2019 avec Ansaldo Breda, la filiale italienne du groupe japonais Hitachi.

Un tiers de la somme avait d’ores et déjà été engagée sous garantie pour l’acquisition de 43 premières rames. Ce sont en fait les automotrices hybrides de la gamme Rock à deux niveaux destinées aux lignes de banlieue qui avaient été présentées à Berlin en septembre 2018 durant le salon Innotrans.

Les premières d’entre elles sont arrivent cette année sur le réseau ferré italien. Le reste de la commande, soit 91 exemplaires, concerne des matériels à un seul niveau à trois ou quatre caisses pour les lignes régionales.

Ces 135 rames hybrides sont destinées à sept régions : Calabre, Latium, Molise, Toscane, Sardaigne, Sicile et Trentin-Haut-Adige. Elles pourront desservir de bout en bout sans changement de train des itinéraires partiellement électrifiés.