• Pierre Cossard

Vent favorable pour l’hydrogène


La Commission Européenne a présenté le 8 juillet 2020 sa stratégie Hydrogène en complément de sa stratégie « d’intégration sectorielle ». Elle lance également officiellement la « Clean Hydrogen Alliance », traduisez l’Alliance pour l’hydrogène propre.

« Le passage à l’échelle annoncé avec un objectif de production d’1 million de tonnes d’hydrogène renouvelable en 2024 puis de 10 millions de tonnes en 2030, est la clé pour la compétitivité de la filière européenne, a commenté Philippe Boucly, Président de l’AFHYPAC. Les besoins d’investissements correspondants, 6 GW en 2024 puis 2x40 GW d’électrolyse en 2030 ainsi que ceux relatifs au transport, stockage, distribution et usages de l’hydrogène sont clairement identifiés. L’Europe vient de fixer un cap pour l’hydrogène jusqu’en 2050, à la France de s’affirmer avec un Plan National ambitieux et d’y mettre les moyens correspondants. Investir massivement et rapidement dans l’hydrogène permet d’atteindre les objectifs de décarbonation et de réindustrialisation, on parle ici en milliards, le leadership est à ce prix ».

Parallèlement,l’Association française pour l'hydrogène et les piles à combustible a lancé Mouv'Hy, un magazine vidéo dédié aux solutions hydrogène qui sera diffusé sur la chaîne YouTube du même nom.

Ce magazine a pour objectif de faire connaître au plus grand nombre les solutions hydrogène et les acteurs qui les industrialisent et les déploient en France.