• Pierre Cossard

IDFM refuse le décalage de Nexteo


Île-de-France Mobilités a auditionné le 8 juillet 2020 les PDG de SNCF Réseau, de SNCF Voyageurs et de la RATP, à la suite de la décision unilatérale de SNCF Réseau de repousser l’appel d’offres du projet NExTEO.

Pour mémoire, NExTEO est un nouveau système de signalisation et d’exploitation permettant le pilotage automatique des trains. Le conducteur reste présent en cabine afin de contrôler le bon fonctionnement du système il conserve la commande de départ du train, la séquence d’ouverture des portes et assure l’information et la sécurité des voyageurs sur l’ensemble du trajet. Il reprend un pilotage classique du train sur les tronçons des lignes qui ne sont pas équipés des installations au sol de NExTEO.

Or, SNCF Réseau, avec SNCF Voyageurs et la RATP, ont annoncé un décalage d’un an de l’appel d’offres du marché industriel, alors que celui-ci était prévu en tout début d’année 2020. Un calendrier pourtant confirmé par les 3 maîtres d’ouvrage il y a à peine un an (avant-projet approuvé par les CA des opérateurs et Île-de-France Mobilités en juillet 2019).

Ile-de-France Mobilités rappelle, que depuis 2016, il a lancé un important renouvellement du matériel roulant sur le réseau francilien (10 Mds€ pour 700 rames neuves ou rénovées d’ici fin 2021). Et qu’il est notamment prévu l’arrivée de nouveaux trains sur le RER B (MING) en 2025 et sur le RER D (RER NG) dès 2021.

Ce renouvellement de parc constitue, pour IDFM, une opportunité historique d’y adjoindre le nouveau système NExTEO. [if !supportLineBreakNewLine] [endif]