• Pierre Cossard

IDFM coupe les vivres à la RATP et la SNCF


Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports de la région capitale, avait prévenu, faute d’engagements de l’Etat à compenser les pertes de recettes dues à la crise du Covid-19, IDFM devrait couper les vivres aux opérateurs.

C’est chose faite depuis le vote à l’unanimité du conseil d’administration du 8 juillet 2020, qui acte l’arrêt provisoire des paiements à la RATP et à la SNCF pour le mois de juillet.

IDFM estime à 2,6 Mds€ la perte de recette pour 2020 (1,6 Md€ de manque à gagner sur les recettes commerciales et 1 Md sur le Versement Transport), quand l’Etat n’a pour l’instant proposer de ne compenser que 425 M€.

Pour désamorcer la crise, le nouveau ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari à présenter cette somme comme un « acompte », mais conteste pour l’instant les sommes mise en avant par Valérie Pécresse, estimant la perte à seulement 1,8 Md€...