• Jean-François Belanger

Vélo : Lyon rétropédale sur certaines coronapistes


Sur les 23 pistes cyclables réalisées dans le cadre du déconfinement, deux vont subir des ajustements et deux autres seront purement et simplement suspendues, pour cause de congestion.

C’est l’une des premières décisions prises rapidement dans le cadre de l’urbanisme tactique mis en place par la Métropole lyonnaise, et peut-être l’une des dernières en la matière pour l’actuel exécutif, puisque la nouvelle équipe doit en principe arriver le jeudi 2 juillet 2020.

Pendant les cinq semaines de déconfinement, grâce aux balises de mesures installées le long des voiries, le constat est sans appel : le trafic vélo a fortement augmenté, soit 150% du trafic d’avant confinement. Par ailleurs, le trafic automobile est déjà revenu à son niveau antérieur, alors que l’usage du réseau TCL n’en est qu’à 60% de son trafic habituel.

La Métropole de Lyon avait anticipé en livrant dès le début juin 23 nouveaux axes, représentant plus de 30 kilomètres de nouvelles pistes cyclables.

Le premier bilan qui en a été tiré prouve que 19 d’entre elles fonctionnent très bien et vont continuer en l’état, deux autres vont subir certains ajustements alors que deux autres seront purement et simplement supprimées.

Il faut dire que commence à se poser sérieusement la question de la juxtaposition des divers trafics : vélos, voitures, transports en commun… Et que récemment, une fronde s’est levée en provenance des taxis et VTC contestant la mise en place de certaines pistes cyclables, péjorant selon eux la qualité de leurs services en provoquant des congestions.

Ce sont justement ces congestions qui ont prévalu à la suspension de ces deux pistes cyclables. Il n’empêche, d’ici le mois de juillet, il est toujours prévu la réalisation de 30 nouveaux kilomètres de pistes cyclables, avec un objectif de 80 kilomètres d’ici la rentrée sur une trentaine de communes de la Métropole de Lyon.