• Michel Chlastacz

Les TER Occitanie : première des nouvelles rames Regiolis


Le 17 juin 2020, en gare de Toulouse-Matabiau, la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée et la SNCF présentaient la première des 18 rames Regiolis commandées en 2018-2019, avec un parcours inaugural entre Toulouse-Matabiau et Saint-Cyprien-Arènes sur l’embranchement de la ligne d’Auch.

Cette commande à Alstom d’un montant de 130 M€ se répartit entre 11 rames électriques et 7 rames bi-modes toutes composées de quatre voitures (205 places assises), ce qui portera le parc Regiolis d’Occitanie à 51 unités* à l’issue des livraisons en 2022.

Cette commande est réalisée dans le cadre de la nouvelle convention d’exploitation TER qui a été signée par la région et la SNCF et couvre les années 2018-2025.

Dès cette année, elle se traduit par une offre de transport significativement renforcée, avec 72 trains quotidiens supplémentaires, soit 11% de plus qu’en 2019.

Ces nouvelles rames sont essentiellement destinées aux services intervilles de l’étoile toulousaine : Toulouse-Narbonne, Toulouse-Montréjeau, Toulouse-Auch et Toulouse-Saint-Sulpice-du-Tarn.

Les deux derniers axes ne sont pas électrifiés, ce qui justifie la commande des rames bi-modes.

* S’ajoutent trois autres rames financées par l’État au titre des ex-TET. Version grands parcours de la même gamme « Regiolis » dite « Coradia Liner », elles sont destinées à l’exploitation de la ligne du « Cévenol » (Clermont-Ferrand-Nîmes).