• Michel Chlastacz

Regiojet mise sa relance sur l’appel ferroviaire estival vers la mer


Après deux mois de confinement et d’offre réduite au minimum, l’opérateur ferroviaire indépendant tchèque Regiojet veut profiter de la forte demande estivale, notamment celle issue de sa clientèle traditionnelle majoritairement composée de jeunes et d’étudiants.

Dès le 11 juin 2020, Regiojet a mis en vente des billets pour des voitures directes et des trains directs (rames de douze voitures d’une capacité de 560 places) vers la ville balnéaire croate de Rijeka, sur la côte adriatique, des trains au départ de Prague, de Brno, de Breclav (République tchèque), de Bratislava (Slovaquie) et de Csorna (ville hongroise située entre Budapest et Bratislava).

Une offre de billets assortis d’un petit déjeuner qui est proposée à 22€ en place assise et à 30€ en voiture-couchette, avec une offre de trois trains allers-retours hebdomadaires élargie en sens inverse pour les clientèles allemande, autrichienne, croate et slovène.

Il est aussi possible, éventuellement, d’obtenir un parcours d’approche via le réseau d’autocars Regiojet de et vers Dresde et Vienne pour l’équivalent de 9 à 12€ supplémentaires.

En outre, cette offre ferroviaire s’articule avec celle des transferts routiers depuis Rijeka vers une quinzaine d’autres stations balnéaires situées sur la côte dalmate et qui ne sont pas desservies par le réseau ferré croate (HZ).

Dès le premier jour d’ouverture à la vente plus de 8000 billets ont été acquis...