• Pierre Cossard

L’Occitanie se mobilise pour l’émergence de la filière hydrogène


En début d’année, le Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI) a lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) pour des projets d’hydrogène d’envergure.

Au 15 avril 2020, première échéance de l’AMI, près de 150 dossiers de candidature ont été reçus sur l’ensemble du territoire national dont 15 en région Occitanie, représentant un investissement total, en région, de 460 M€ et 3 500 emplois directs.

La région Occitanie ambitionne de devenir la 1ère région à énergie positive d’Europe à l’horizon 2050, et l’hydrogène en est un vecteur stratégique. Avec HyDéo, marque créée et animée par l’agence AD’OCC et l’ensemble de ces projets portés par les acteurs industriels, de la recherche et des territoires d’Occitanie, l’ambition est au rendez-vous.

Parmi les 15 dossiers retenus, on remarque la présence légitime de la société Safra, à Albi, qui désire accroître sa capacité de production de bus électrique à hydrogène, et développer une offre autocar électrique à hydrogène dès 2022, avec pour ligne de mire les Jeux Olympiques de 2024.

Safra ambitionne ainsi d’avoir une capacité de production de 1600 véhicules, tout combiné, de bus et d’autocar électrique à hydrogène.

Ce projet est prévu sur la période 2020-2030 et permettra de générer plus de 2 990 emplois directs et 1 950 indirects chez les fournisseurs de Safra (pile à combustible, réservoirs...) et les fabricants de stations-services hydrogène avec électrolyseur.