Fond-MM_edited.jpg
  • Pierre Cossard

Mobilités : le retour de la voiture ?


Sondage* à l’appui, Direct Assurance constatait le 11 juin 2020 , soit un mois après le début du déconfinement que la voiture occupait, quoi qu’il soit dit, une place stable et centrale dans la vie des Français !

Privés de déplacements pendant plusieurs mois, comment les Français ont-ils vécu leur mobilité avant et pendant le confinement ? Ont-ils l’intention de faire évoluer leur mobilité dans les mois à venir ?

Direct Assurance, spécialiste de l’assurance automobile en direct, a mené avec l’institut Viavoice, un sondage en deux vagues, questionnant les Français sur leur mobilité, pendant le confinement puis après trois semaines de déconfinement.

Deux constats majeurs se dessinent : tout d'abord, les transports collectifs connaissent des baisses de fréquentation entre ces deux périodes, mais à long-terme leur fréquentation reviendra à leur niveau antérieur.

Enfin, à l'image du constat de la première vague, la voiture demeure un moyen de transport largement privilégié des Français et solidifie sa place centrale.

Clairement, pendant les premières semaines de déconfinement, les franciliens ont évité les transports en commun.

C’est notamment en Ile-de-France que les craintes vis-à-vis des transports en commun sont plus clairement exprimées :

  • Les transports en commun étaient utilisés par 54% des Franciliens avant le confinement. Depuis le déconfinement, la fréquentation a chuté à 33%. Sur le long terme, les Franciliens déclarent vouloir reprendre les transports en commun à 46%, soit une fréquentation bien en-deçà de la normale.

  • La baisse la plus forte s’observe chez les 18-24 ans. En effet, avant le confinement, 47% des 18-24 ans déclaraient utiliser les transports en commun, alors qu’ils sont 36% seulement à envisager de les utiliser sur le long terme.

Autre p