• Michel Chlastacz

Chez Bombardier le site de Crespin va mettre les bouchées doubles


Après une fermeture totale de deux mois durant le confinement, le site Bombardier de Crespin près de Valenciennes a rouvert ses portes à la mi-mai pour relancer ses productions.

La volonté de rattraper le temps perdu se concrétise par la proposition de la direction aux équipes de travail de Crespin de livrer une rame de Francilien et une rame de Regio 2 N supplémentaires en août 2020 par rapport aux prévisions initiales.

« Il s’agit (à la fois) d’honorer les commandes en cours (et) de maximiser la production de rames cette années (en dépit de la fermeture) et de répondre aux attentes des Régions, de la SNCF et des voyageurs », a déclaré Laurent Bouyer, le président de Bombardier Transport France & Benelux.

Cette possibilité de rattrapage du calendrier prévisionnel de production serait facilitée en raison du fait qu’en dépit de la fermeture sanitaire le site n’avait pas subi de perturbation opérationnelle durant les mouvements sociaux liés à la réforme des retraites.

Ce « coup de collier » supplémentaire permettrait de rattraper l’essentiel du temps perdu durant la fermeture. Il serait réalisé sur la base d’une semaine de travail exceptionnelle durant la première semaine des congés annuels.

Un effort qui serait compensé de l’équivalent du salaire d’une semaine de travail et d’une prime de 200€, a annoncé la direction.