• Jean-François Bélanger

Idmoving lance le VAE de fonction

La start-up lyonnaise Idmoving lance un système de Vélo à Assistance Electrique (VAE) à destination des entreprises qui souhaitent faciliter les transports domicile-travail de leurs collaborateurs.

Jean-Baptiste Clavel, directeur général chez IDMoving.

Créée en 2017 par trois entrepreneurs ayant des expériences diverses dans le domaine des mobilités, cette Sasu au capital initial de 40 000 € vient de procéder à une augmentation de capital, le portant à 350 000 €, pour accéder à ses ambitions.

Jusque-là, Idmoving fournissait des VAE à des entreprises de la région lyonnaise pour une utilisation en site propre. Par exemple, chez Sanofi sur les 50 hectares du site de Marcy-l’Etoile, chez Kem One, Hexcel Composites…

Aujourd’hui, la société franchit un nouveau cap avec la fourniture à ces entreprises, mais aussi à d’autres, d’une flotte de VAE à destination de leurs collaborateurs pour les déplacements domicile-travail.

Car, contrairement aux villes d’Amsterdam ou de Copenhague, où 50% ces déplacements domicile-travail se font à vélos, les grandes villes françaises en sont loin, même si l’utilisation des vélos à Lyon croit sur un rythme annuel de 10%.

Mieux, suite à la crise sanitaire, la voiture individuelle reste le moyen de transport préféré des Français, à une écrasante majorité. Elle représenterait 68% des trajets du quotidien, y compris pour les 18-24 ans (51%), selon l’étude de Aaa Data.

Mais avec un paradoxe tout de même, puisque cette étude montre aussi que 78% d’entre eux estiment qu’il convient de réduire les déplacements d’une manière générale.

Levée de fonds en cours

C’est dans ce contexte qu’Idmoving lance son service de vélo de fonction à destination des entreprises à Lyon et demain sur d’autres grandes métropoles.

Surfant sur le fait que le VAE connait un développement fulgurant, (10% du nombre des vélos mais 40% de la valeur), Idmoving envisage de passer d’une flotte de 300 vélos cette année au double l’année prochaine pour arriver à 1 000 vélos en 2022.

Dans le même temps, son chiffre d’affaires passerait progressivement de 400 000 € l’année dernière à 4 M€ en 2024.

Pour financer ce développement, l’entreprise qui dispose d’une vitrine à Lyon 5e, a programmé une levée de fonds de 1 M€ avant la fin de cette année. Les VAE proposés sont du matériel haut de gamme fabriqué en France par Cycleurope, sous la marque Peugeot-Gitanes pour l’essentiel.