• Michel Chlastacz

La Deutsche Bahn met le cap sur la Baltique


C’est un petit investissement à l’échelle du réseau allemand, puisqu’il ne totalise que 65 M€, mais, signe du temps, il manifeste un nouvel intérêt pour le développement du tourisme ferroviaire national.

La Deutsche Bahn a décidé de moderniser totalement la gare et le complexe ferroviaire de la ville portuaire et balnéaire de Warnemünde située sur la côte balte, au nord de Rostock.

Dès la fin de 2019 et le début de 2020, la signalisation automatique classique de la ligne Rostock-Warnemünde a été digitalisée et la gare de Warnemünde est équipée de nouveaux quais de 270 m de longueur, dont l’un d’entre eux permet un accès direct au quai maritime des bateaux de croisière.

Cette modernisation, qui devra respecter le bâtiment historique classé de 1903, a été précédée - dès le 19 mai 2020 - par le lancement de trains directs nationaux et internationaux sans changement à Rostock*.

Des trains de et vers Berlin (en 2 h 27) et Dresde (en 4 h 42), auxquels s’ajoute une liaison directe au long cours vers Vienne, via Berlin et Nuremberg. Ces liaisons grandes lignes supplémentaires sont assurées par des rames à deux niveaux Kiss de Stadler.

*Depuis 1974, Warnemünde est desservie par le S-Bahn, le RER de Rostock. La densité des services au quart d’heure en heures creuses et aux 7,5 minutes en heures de pointes avaient amené à réduire l’offre des grandes lignes (1 aller-retour ICE et 1 a.-r. IC) et interrégionaux (1 a.-r. IR).