• Michel Chlastacz

Grands remplacements de matériels pour les RER suisses


Le 16 mai 2020, les CFF (Chemins de Fer Fédéraux, exploitant ferroviaire national), Thurbo et RegionAlps ont lancé un appel d’offres conjoint pour l’acquisition de 194 rames destinées aux systèmes RER.

Des rames à un niveau qui doivent remplacer les matériels les plus anciens issus des parcs « pré-RER » alors que les trains les plus récents sont le plus souvent des rames à deux niveaux. Les 270 rames les plus anciennes ont un cycle de vie qui ne peut dépasser 2035.

En tenant compte des augmentations prévisibles des trafics, une centaine de rames supplémentaires seraient nécessaires qui figurent en tant qu’options inclues dans l’appel d’offres. Ces rames remplaceraient des matériels acquis avant 2011 comme les rames Domino des années 1984-1996 ou les premières rames de la gamme Flirt de Stadler.

Afin de bénéficier de livraisons rapides, cet appel d’offres s’appuie sur le principe de l’acquisition de matériels déjà éprouvés et non sur des nouvelles séries ou de nouveaux développements. Aussi, les entreprises ferroviaires concernées misent sur un budget global qui ne devrait pas dépasser les 1,5 milliard de Frances suisses (1,4 Md€).

Les premières livraisons sont prévues pour la fin de 2025. La commande ferme de 195 rames se répartit entre 106 rames pour les CFF (réseaux RER de Zurich, Bâle et Genève) 70 rames pour Thurbo (réseau de Thurgovie) et 18 rames pour RegionAlps (réseau du Valais).