• Pierre Cossard

Quand ADL rêve d’un « plan Marshall » du bus propre


Le britannique Alexander Dennis Limited a présenté le 19 mai 2020 à son gouvernement sa vision de l’évolution du marché des autobus au Royaume-Uni.

Selon l’industriel, ce véritable « plan Marshall » du secteur pourrait voir au moins 10 000 nouveaux bus à faibles, ultra faibles et zéro émissions entrer en service dans les 4 prochaines années, le premier d'entre eux prenant la route avant la fin de l'année.

L’objectif affiché étant, outre de faire tourner à plein régime l’industrie britannique, de maintenir les avantages constatés de la réduction de la pollution et d'une meilleure qualité de l'air dans les villes pendant le confinement actuel.

Selon ADL, 10 000 bus sur quatre ans représenteraient un retour aux niveaux d’investissement dans un parc de bus moderne qui avaient été observés jusqu’à ce que l’impact des réductions budgétaires décidés par les gouvernements précédents se fasse sentir ces dernières années.

Les fabricants de bus britanniques, dont ADL, ont la capacité de production pour répondre à cette demande. Des investissements supplémentaires pour accélérer la décarbonisation des transports pourraient en outre créer de nouveaux emplois hautement qualifiés dans une industrie qui s’exporte déjà au niveau mondial...

TG Press9 rue du Gué - 92500 - Rueil-Malmaison

 

contacts

Pierre Cossard, éditeur

Laurence Fournet, directrice commerciale