• Michel Chlastacz

Siemens passe le cap de la 1000e Vectron


Avec la commande de huit locomotives en version AC (celle en courant continu 3kV ou 1,5 kV) par les Chemins de fer danois (DB), qui en possèderont ainsi 42 exemplaires, le nombre de total de Vectron en service (800 engins avec 330 millions de kilomètres au compteur), en construction ou en commande a désormais dépassé le millier d’exemplaires, a annoncé Siemens début mai 2020.

Soit exactement 1003 unités partagées entre 49 opérateurs ou loueurs ferroviaires différents répartis dans 18 pays européens, plus la Turquie.

Ce qui fait de cette gamme de locomotives électriques européennes l’une des plus prolifiques avec les actuelles TRAXX de Bombardier et, bien auparavant, les ET 22 de Pafawag*.

La plate-forme des locomotives universelles (fret et voyageurs) des B°B° Vectron a succédé chez Siemens Mobility à celle des Eurosprinter dont elle reprend un grande partie des éléments.

La Vectron avait été présentée par Siemens en 2010 lors d’Innotrans à Berlin, dans sa version diesel, avant le lancement l’année suivante de la gamme électrique.

Une gamme électrique qui offre une modularité de vitesses (120-160 et 200 km/h) de tensions (1,5 et 3 kV continu, 15 kV 16-2/3 et 24 kV alternatif, plus la version bi-mode électro-diesel) et de puissances (5200 et 6400 kW et 2000 kW pour la version bi-mode).

* Des C°C° produites à 1206 exemplaires de 1969 à 1989 par Pafawag à Wroclaw (Pologne), aujourd’hui Bombardier Transport.