Fond-MM_edited.jpg
  • Christine Cabiron

Bruno Percheron, directeur du réseau Transurbain

Propos recueillis le 28 avril 2020

A Evreux, le réseau Transurbain assurera 48% de services le 11 mai 2020. L’entreprise a pris un ensemble de mesure de protection à destination des voyageurs et des agents. Parmi lesquelles une borne de mesure thermique destinée à détecter les poussées de fièvre chez les salariés. Témoignage de Bruno Percheron, directeur de Transurbain.

Mobilités Magazine : quel est le niveau d’offre actuel à Evreux ?

Bruno Percheron : nous assurons 32% des services et nous avons centré l’offre sur la ligne principale qui dessert le CHU de 6h à 20h. A la demande du président de l’agglomération qui est médecin urgentiste, le réseau ne fonctionne pas entre 11h30 et 13h, excepté la ligne qui dessert l’hôpital. Guy Lefranc, jugeait qu’il y avait trop de personnes dans les transports publics pendant ce créneau horaire alors que tous les commerces sont fermés.

MM : quel est le niveau actuel de la fréquentation ?

BP : habituellement nous transportons 13 800 personnes par jour. Aujourd’hui, il y en a 650. C’est dramatiquement faible. Les habitants des quartiers prioritaires qui constituent 65% de notre clientèle sont les plus touchés. Du fait du chômage partiel, ces personnes se déplacent très peu aujourd’hui. Les scolaires qui constituent le gros du peloton de notre fréquentation et les seniors ne voyagent pas du tout.

MM : quel est le taux d’absentéisme dans l’entreprise ?

BP : il s’élève à 34% sur un effectif de 120 salariés dont 85 conducteurs. Nous avons eu le feu vert pour bénéficier de la mesure d’activité partielle jusqu’au 31 août 2020. Nous avons été assez impactés par l’arrêt des lignes scolaires, car le réseau est un peu construit sur la base de cette activité et nous avons des conducteurs principalement affectés à ces services.

MM : quel est l’état d’esprit dans l’entreprise ?