• Michel Chlastacz

Drammen, la première gare solaire norvégienne


La gare de Drammen, située au sud d’Oslo sur la ligne de Stavanger au confluent avec un « itinéraire-bis » Oslo-Bergen, joue un rôle important dans le système ferroviaire norvégien.

Bane Nor, le gestionnaire d’infrastructures ferroviaires national, a décidé d’en faire la gare-pilote d’expérimentation de l’énergie solaire sur le réseau ferré national.

D’ici 2024, les toitures des trois quais couverts qui encadrent les six voies de la gare seront équipées de 4500 m2 de panneaux solaires. Un ensemble qui devrait suffire à fournir toute l’énergie électrique nécessaire à la fois à l’éclairage et au chauffage de la gare, comme au fonctionnement de tous ses services techniques hors la traction ferroviaire et les équipements de signalisation.

Une démarche qui est jugée aussi durable au point de vue environnemental qu’au oint de vue de l’équilibre économique selon Bane Nor. Puisque le gestionnaire d’infrastructures estime que la durée de vie des panneaux solaires - estimée à vingt-cinq ans - couvre leur coût d’installation en raison de leur production énergétique fournie pendant cette même durée.

Aussi l’expérimentation de cette première gare-pilote serait rapidement étendue à deux autres gares du réseau. Tandis que l’énergie solaire serait également utilisée dans un avenir proche au profit d’un grand nombre d’autres sites techniques ferroviaires en Norvège. Un pays qui pourtant ne se caractérise pas par son ensoleillement...