• Pierre Cossard

Ile-de-France : Un million de voyageurs, pas plus


Invitée de BFM Business le 21 avril 2020, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilité, a confirmé ce que les plus avertis des observateurs savaient déjà, le déconfinement qui débutera le 11 mai prochain devra se faire très progressivement dans les transports en commun.

Pour l’élue, « il faudra continuer à rationner les transports », et selon Valérie Pécresse, « Au maximum, c'est un million de personnes seulement qui pourront se transporter le 11 mai dans des bonnes conditions de sécurité. Et pour cela, il faudra le port du masque obligatoire dans les transports en commun pour protéger ceux qui les prendront ».

« Mais il faudra aller au-delà », a-t-elle poursuivi sur BFM Business, « il faudra maintenir le télétravail au moins jusqu'à l'été. Et il faudra, je le crois, demander aux employeurs des attestations pour permettre aux salariés de se déplacer à certaines heures de la journée, pour faire en sorte de lisser les heures de pointe ».

Une logique emprunte de bon sens, née d’un constat simple : « On ne peut pas déconfiner de la même manière une région extrêmement rurale dans laquelle les habitants ont été très peu touchés et dans laquelle ils sont protégés par le fait qu'ils se rendent en voiture au travail, et une région comme l'Ile-de-France »….