• Michel Chlastacz

Lampe à ultra-violet pour désinfecter bus et trams cracoviens


Le 6 avril 2020, MPK Krakow, l’opérateur des transports urbains de Cracovie, a décidé de spécialiser une section d’un des dépôts-centre de maintenance du réseau de tramways avec un système de désinfection des autobus et des tramways à base de lampes à ultra-violet.

Les équipements adaptés aux surfaces et volumes des véhicules concernés, qui sont issus de l’industrie médicale, ont déjà prouvé depuis longtemps leur efficacité sanitaire dans les centres hospitaliers et les cabinets médicaux, comme d’ailleurs sur des lieux d’accidents où ils sont employés par les équipes sanitaires d’urgence.

Côté désinfection des matériels roulants, une attention particulière est apportée aux pièces qui se trouvent au contact fréquent des voyageurs. Depuis les portes jusqu’aux mains-montoires, en passant par les barres d’appui, les sièges, les appareils de validation de titres de transport et les automates de vente de tickets qui sont ici installés dans les véhicules.

Pour un classique tramway triple d’une longueur de 26 mètres, l’opération prend 14 minutes en étant séparée en deux temps qui concernent d’abord la partie avant, puis la partie arrière du véhicule.

Ces mesures qui s’accompagnent de la désinfection classique des stations et de l’interruption des systèmes de ventilation et d’air conditionné dans les bus et les trams, s’organisent dans un réseau qui, depuis la mi-mars, a calé son offre de transport sur celle des samedis.