• Christine Cabiron

L’ANATEEP inquiète quant aux transports scolaires


L’Association Nationale pour les Transports Educatifs de l’Enseignement Public souhaite que les pouvoirs publics abordent la question des transports scolaires avant la reprise des écoles.

Dans un communiqué du 15 avril 2020, l’ANATEEP regrette « qu’une fois de plus » le transport des scolaires reste un angle mort des politiques publiques « alors qu’il est essentiel ».

Suite à la décision du gouvernement de rouvrir les écoles le 11 mai 2020, l’Association Nationale pour les Transports Educatifs de l’Enseignement Public regrette que la question du transport des enfants n’ait pas été évoquée.

« Le gouvernement, les autorités organisatrices vont devoir répondre précisément aux nombreuses questions qui se posent sous une quinzaine de jours », indique l’ANATEEP. Parmi lesquelles, comment assurer dans un car scolaire la distanciation sociale recommandée par les autorités sanitaires ? Autres interrogations : faudra-t-il désinfecter les véhicules après chaque service ou rotation ?

Quid du port du masque ?

Les élèves seront-ils tenus de porter un masque, des gants. « Si oui, qui doit gérer la distribution des matériels et le renouvellement des stocks ? La famille, l’autorité organisatrice ? Le transporteur ? Qui devra s’assurer du port effectif de ces équipements de protection individuelle ? ».

L’ANATEEP s’inquiète aussi de l’application de ces règles sanitaires chez les enfants scolarisés en maternelle ou en situation de handicap. Enfin, l’association s’interroge sur les protections envisagées pour les conducteurs, souvent âgés. « Pourront-ils faire jouer leur droit de retrait ? ».

4 millions d’élèves concernés

C’est pourquoi l’ANATEEP souhaite que les pouvoirs publics traitent en priorité la question du transport des scolaires. En France, quatre millions d’élèves se rendent à l’école en transport collectif, soit un élève sur trois.

« Le transport est le bras qui prolonge l’école », rappelle l’Association Nationale pour les Transports Educatifs de l’Enseignement Public.