• Michel Chlastacz

La Finlande stoppe ses trains de nuit


Pandémie oblige mais ici, en raison du moindre impact du virus, les mesures d’interruption des trafics ferroviaires sont prises bien plus tard en Finlande que dans d’autres pays européens.

Aussi, ce n’est finalement que le 6 avril 2020 que les Chemins de fer finlandais (VR) ont décidé de suspendre la totalité du trafic des trains de nuit. Une décision effective à l’arrivée au matin du 6 avril à Helsinki du dernier train en provenance de deux villes situées à l’extrême nord du pays (Kemijarvi et Rovaniemi).

Cette suspension du trafic ne devrait être effective que pour une durée limitée, jusqu’au 24 mai 2020. En même temps les services de la LRA (Liaison Rail Aéroport) d’Helsinki ont été interrompus, faute de voyageurs. Comme les lignes de bus ville-aéroport.

Le trafic international finno-russe entre Helsinki et Saint-Petersbourg avait été pour sa part interrompu dès le 8 mars 2020.

Les premières suppressions de trains de nuit avaient été effectuées à la fin mars avec la suppression des relations entre Helsinki et Kolari, la gare frontière finno-suédoise où les trains sont en correspondance*.

Cette relation ne serait remise en service que le 14 juin 2020. Seules les relations grande distance diurnes restent maintenues mais avec des cadences réduites.

* Le réseau ferré finlandais est établi à l’écartement russe de 1,524 m alors que le réseau suédois est l’écartement standard de 1,435 m.