• Michel Chlastacz

Danemark-Suède : le lien fixe de l’Oresund sous ERTMS


Le système ETMS 2 Atlas d’Alstom sera installé d’ici fin 2023 sur les 77 rames automotrices électriques X 1 qui assurent depuis 2015 les services dédiés du lien fixe Oresund* entre le Danemark et le sud de la Suède, de Copenhague à Malmö.

Le contrat, d’un montant de 34 M€, qui sera réalisé avec une série de partenaires locaux, comprend également une clause additionnelle au profit de l’équipement de 34 autres rames.

Des rames qui conserveront leurs équipements de contrôle-commande nationaux respectifs pour pouvoir rouler en Suède (ATC 2) et au Danemark (ZB 124) sur les sections situées en deçà et au-delà de l’axe-tronc Copenhague-Malmö et non-équipées ERTMS 2.

Le système Atlas, produit sur le « site d’excellence ERTMS » Alstom de Charleroi (ex-ACC) est aujourd’hui utilisé dans trente pays avec une expérience de 150 millions de kilomètres parcourus par les locomotives et les rames automotrices qui en sont équipés, notamment les rames à grande vitesse ICE 3 de la Deutsche Bahn.

* Le lien fixe de l’Oresund, à la fois ferroviaire et autoroutier, a été achevé en 2000 Sur 15 km, il combine un tunnel sous-marin de 3,7 km de longueur suivi d’un pont de 7,8 km dont 1,8 km suspendus à 51 m au-dessus de la mer. La transition de 4 km entre les deux ouvrages se fait sur l’ile artificielle de Perberholm. Le lien est emprunté annuellement par près de 30 millions de passagers (60 % autoroute et 40 % trains).