• Michel Chlastacz

Les Fonds de cohésion européen financent six projets


Le 17 mars 2020, la Commission européenne a approuvé le financement de six projets ferroviaires situés dans quatre pays membres. Des financements complémentaires à hauteur de près de 680 M€ qui sont accordés sous forme de subventions dans le cadre des Fonds de cohésion.

En Croatie, ces fonds sont destinés à l’acquisition de 21 rames automotrices électriques pour un montant de 119 M€, afin de renouveler un parc de matériels roulants vieillissant.

En Pologne (188 M€), les financements européens, qui représentent le quart des montants des projets ciblés, sont destinés aux réseaux de tramways d’Olsztyn (extensions et installation d’un Système d’Information Voyageurs) et de Bydgoszcz (réaménagements des voies dans le centre-ville). Ainsi qu’à la modernisation de quatre voies ferrées situées dans la conurbation de Silésie industrielle et dans l’objectif de l’extension du système RER.

Au Portugal (107 M€), l’aide européenne est destinée à l’amélioration des infrastructures et à l’extension du système dit de « métro léger » de type tram-train à Porto.

En Espagne et au Portugal, il s’agit de moderniser la section transfrontalière du corridor paneuropéen Madrid-Lisbonne, section située dans l’Estramadure.

Le projet, qui bénéficie de 265 M€ de subventions, concerne la rénovation et la mise à 200 km/h de 179 km des 715 km du parcours du corridor.